Pour les proches des victimes

 Il sera important pour vous de ne pas vous laisser envahir par la colère et/ou la haine; il est normal d'être en colère, mais cela n'aidera ni vous, ni votre proche qui a subi ces atrocités, et surtout n'usez pas vous même de la violence pour "faire justice vous-même" au risque que votre proche se sente d'autant plus coupable.

Votre tâche la plus importante sera de mettre en confiance votre proche, d'être à son écoute et surtout de ne pas forcer la confidence, une fois en confiance il/elle vous le racontera de lui/d'elle-même.

(Texte : Andrea)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site